2011-06-22T20:44:00+02:00

Mange, prie, aime

Publié par Fraise

516pZz+jEJL. SL500 AA300Je suis une sensorielle, pour ne pas dire une sensuelle. J'aime voir et écouter, mais j'aime surtout sentir, toucher, goûter. En amour, comme pour le reste. Si mon partenaire n'a pas cette envie d'expérimentation par les sens, je suis un peu bridée. Car j'aime goûter, toucher et sentir, autant que j'aime qu'on me goûte, qu'on me touche et qu'on me sente.

 

Le plaisir est essentiel dans ma vie. Et le plaisir passe par les sens. Le plaisir de la nourriture, celui de la musique, celui des parfums, des couleurs de la nature. Le plaisir de l'amour. Ce plaisir-là surpasse les autres, car il sollicite tous les sens à la fois.

 

Pourquoi je te parle d'extase, là maintenant ? Parce que je suis tombée sur une citation de Sainte Thérèse d'Avila, parlant de l'amour charnel en tant que matérialisation de l'amour divin :

 

« Et de ce bien de l’âme parfois déborde dans le corps l’onction de l’Esprit Saint et toute la substance sensitive jouit, tous les membres et les os et les moelles, non pas aussi faiblement que cela arrive d’ordinaire, mais avec des sentiments de grande délectation et de gloire, que l’on ressent jusqu’aux dernières articulations des pieds et des mains »

 

Cette citation résonne en moi, car il m'est arrivé souvent, au summum du plaisir charnel, d'avoir l'impression de sortir de mon corps, de monter vers les cieux, de voler, de toucher à l'essence de l'univers. Une sensation quasiment indescriptible, qui touche à l'extase mystique. Comme une révélation divine. Je n'ai jamais cherché à m'expliquer ce que j'appelle mes "visions", et ce soir, en lisant ce texte, cela m'apparaît comme une évidence.

 

L'amour est universel. L'amour se trouve dans chaque geste, dans chaque parole que nous faisons au quotidien, pour peu que nous agissions sans mauvaise intention. L'amour, ce n'est pas un sentiment noble et platonique, du romantisme et des petits coeurs. Ce serait le réduire que de le résumer à cela. 

 

Fais l'amour. Physiquement, pour commencer. Et si, comme moi, tu touches du doigt cette révélation, alors nous serons un peu plus nombreux à rechercher ce sentiment de plénitude au quotidien, dans tous nos actes. Et je crois que le monde ne s'en portera que mieux, non ?

 

PS : Si tu ne l'as pas lu, jette-toi sur "Mange, Prie, Aime", d'Elizabeth Gilbert. Je ne sais pas ce que vaut le film, mais j'ai adoré le bouquin !

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog