2012-04-23T12:53:00+02:00

Lutte nocturne

Publié par Fraise

1J'ai cru entendre un bruit.

Je me retourne. Rien.

 

D'ailleurs, pourquoi, quand on entend un bruit, on cherche quelque chose du regard ? On ferait mieux de fermer les yeux et d'écouter. 

 

Je regarde la nuit, au-dehors. Pas d'étoile. Pas de lune. Obscurité totale, mis à part les lumières de la ville. J'aimerai tellement être ailleurs. 

 

Un frisson. Comme un souffle glacé sur ma nuque. C'est rien, n'y fais pas attention. Juste un courant d'air. Mes mains sont glacées. 

 

Ca commence toujours par les mains...

 

Non. Je vais me faire une tisane, pour me réchauffer les doigts. La tête au-dessus de la tasse fumante, je me sens presque Pythie. Encore ce bruit. Cette fois, je l'ai reconnu. Ce glissement, ce sifflement, unique en son genre. Elle est là. Elle me regarde. Je refuse de croiser ses yeux opaques. Je ne lui ferai pas ce plaisir. Je regarde les profondeurs de ma tasse, les yeux chauffés par la vapeur. Elle va partir si je ne fais pas attention à elle. 

 

Elle s'est approchée, je ne l'ai pas sentie bouger. Son souffle glacial est sur ma nuque. Elle frôle ma joue, doucement, sensuellement. Elle essaie toujours de me séduire, de me convaincre de la rejoindre de mon plein gré. Cette fois, je ne me laisserai pas avoir. Je ferme les yeux. Je cherche en moi la force, le courage de lui résister. J'invoque des images pleines de joie et de chaleur. Un sourire, une caresse, des mots, un baiser. Résiste. 

 

Mais lorsque j'ouvre à nouveau les yeux, je plonge dans ses pupilles d'émeraude étincelantes, éblouissantes, hypnotisantes. Elle a le sourire moqueur de celle qui n'a jamais perdu une bataille. Et ce rubis, sur son front, d'un rouge profond, sanguinolent. Danger...

 

Insidieusement, sa queue reptilienne s'enroule autour de mes chevilles. Sa main remonte le long de mon bras jusqu'à mon cou. Ma poitrine se serre, mon coeur résonne, fort et lent. Chaque battement me fait mal, comme un coup de marteau. 

 

Voilà, je suis coincée. Elle a pris possession de mon corps et m'emplit tout entière de terreur et d'angoisse. Le froid qui rayonne de chacune de ses écailles entre peu à peu en moi me glacant l'âme et le coeur, me rendant impuissante. 

 

Et maintenant, qu'est-ce que tu vas faire ?

 

Je sais qu'elle ne partira pas avant le lever du jour. Elle puise sa force dans la puissance cachée de la nuit. Alors je vais me blottir dans ma grotte de draps, écouter le doux ronron de ma Plume, et attendre que ça passe...

 

"Fire can't kill the dragon"

 

vouivre2

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog