2012-08-01T20:28:00+02:00

Centaure

Publié par Fraise

bartabas1Une odeur incomparable. 

Mélange d'animalité, de foin, de paille, un peu de sueur et d'humidité, un peu de crottin, le tout se mêlant dans une subtile danse olfactive, charriant avec elle mon enfance, mes premières vraies sensations fortes, mes premiers amours, mes premiers émois. Et quand je parle de mes premiers amours, sache qu'ils ont quatre jambes longues et poilues, un regard humide encadré de sublimes cils noirs, une robe argentée, rouge ou obscure, et des baisers d'une chaleur et d'une tendresse inégalée. 

 

La plupart de mes souvenirs sont hivernaux. Il y a une sorte de brume qui s'élève des toits de tôle, la respiration immense des boxes. Quand tu entres, tu as froid aux doigts malgré tes gants, et de toutes façons tu préfères les enlever pour sentir la douceur des naseaux et la langue rugueuse qui te lèche la paume. Le box jonché de paille est un refuge, il y fait chaud, tu y es bien.

 

Le premier contact est toujours le même. Tu tends humblement la main, pour solliciter l'accord du prince. Puis tu passes la paume sur l'encolure, le poil épais, fourni, tu enfouis tes doigts dans la crinière, puis ils descendent sur les flancs, le dos, la croupe, dans une caresse longue et sensuelle. 

 

Au boulot. Tu saisis tes outils, étrille, brosse dure, brosse douce, peigne, cure-pied. Chacun a son rôle, chacun a son rang, chacun doit donner le meilleur de lui-même. Avec soin, amour et générosité, tu rends à cette robe argent ses couleurs. Les pieds, c'est ce que tu préfères. Dieu sait ce qui pourrait blesser ton amour si tu oubliais ne serait-ce qu'un petit caillou. 

 

tumblr_lllywp8neo1qkoatso1_1280.jpgQuand il est fin prêt, on peut passer aux apprêts qui permettront de te le rendre accessible. Là aussi, les plus beaux souvenirs en sont olfactifs. Le cuir, le savon noir, le métal... La sueur du travail qui se mêle à la graisse du cuir forme un parfum unique.

 

Là aussi, chacun a son rang. Le rituel est toujours le même. Je te prie d'accepter cette barre de métal dans ta bouche. Je t'en remercie d'un baiser, avant de tordre tendrement tes oreilles douces et poilues, et d'attacher les boucles. Le tapis, de préférence d'un bleu qui s'harmonisera avec ton gris souris, d'un rouge qui rehaussera ton ébène, d'un vert qui fera flamboyer ton rouge. La selle, la sangle, ne pas serrer trop fort, on resserrera plus tard. On tire quand même les antérieurs, un pli de la peau, ça peut faire mal. On pose la main, le poing serré sur la selle, et on règle la longueur des étriers à celle du bras. Un dernier baiser, et c'est à moi de me préparer. 

 

Chaps, gants, bombe, cravache, éperons, peut-être. "On y va !" Et c'est parti, on suit la file, on entre dans la carrière, on trébuche un peu dans le sable, moi seulement, car ton pas est toujours sûr. Ne bouge pas, s'il te plaît, je finis de te préparer et on y va. Oui, je sais, la sangle serre, mais ça ira mieux dans un moment. Permets-moi de m'élever à ta hauteur.

 

Ta chaleur entre mes cuisses, ta vigueur entre mes mollets, ta force sous mes fesses... L'équitation est le sport le plus sensuel qui soit. C'est à moi de contrôler ta puissance, pour qu'elle reste vivace, mais pas trop, pour qu'elle explose quand il le faut, pour qu'elle se calme un peu plus tard. 

 

72063113.jpg

 

J'ai toujours préféré le dressage au saut d'obstacle. Quand tu cours et que tu sautes toutes les 30 secondes, tu n'as pas le temps de communier avec ton cheval. Le dressage, c'est la fusion ultime entre cheval et cavalier, devenus centaure. Tu demandes à ton cheval de croiser les jambes, et il croise les jambes. Tu lui demandes de se plier en un cercle à peine plus grand que lui, et il se plie gracieusement. 

 

Evidemment, la fusion n'est pas possible avec tous. Il faut que les caractères soient compatibles. Pour ma part, j'ai toujours aimé les chevaux calmes, câlins, doux, qui bronchaient sans méchanceté lorsque je ne m'y prenais pas bien. J'avais besoin de gagner un peu de confiance en moi, et pour cela j'avais besoin d'un cheval qui me faisait confiance. 

 

27554518.jpgIl y a des chevaux qui vous marquent plus que des humains.

 

Parmi eux, on peut citer le roux Hercule, toujours prêt à s'amuser avec moi (souvenirs de jeux gagnés haut-la-main, parce qu'on y prenait autant de plaisir l'un que l'autre).

La grise Cannelle, la jument la plus patiente du monde.

La pie Isis, qui m'a donné mes premiers grands frissons de lâcher-prise.

Et mon tout premier amour Darjeeling, premier trot, première frayeur au galop, première chute, première remise en selle. 

 

La relation est bien sûr, parfois orageuse. Aujourd'hui, il n'a pas envie, il y a de la neige dans l'air, il piafe, il renâcle, c'est pas son jour. Et alors ? Toi aussi, parfois, tu n'as pas envie de travailler, et tu aimerais juste rester au chaud chez toi. Le cheval ne ment pas. Il ne se force pas. A toi de voir en lui. 

 

 

J'ai plus appris avec les chevaux qu'à l'école.

Si ça ne va pas, ce n'est pas la faute du cheval. Remets-toi en question et cherche ton erreur.

Si tu tombes, relève-toi et continue.  

Si tu es trop pris par tes propres soucis, tu n'arriveras à rien. 

Laisse passer ta peur, tant que tu seras nerveux, le cheval n'avancera pas. 

Essaie de comprendre ce qu'il ressent, lis dans ses attitudes pour anticiper ses réactions. 

Sois humble, mais fier. Sois confiant, mais attentif. Sois un centaure.

 

C'est ce qui a fait ce que je suis. 

 

Et là, je suis comme une droguée en manque, après plus de 4 ans sans avoir touché les doux naseaux de velours d'un hongre câlin, sans avoir senti sous moi la respiration de ma monture, sans le contentement d'une bonne séance de travail, quand on relâche les rênes pour qu'il allonge l'encolure, sans un bouchonnage à la paille pour éviter qu'il n'attrape froid...

 

"Être heureux à cheval, c'est être entre terre et ciel, à une hauteur qui n'existe pas."   Jérôme Garcin

 

bartabas3001ud4.jpg

 

 

PS : Plusieurs images de cet article sont issues des livres de mon enfance, la série de l'étalon noir, de Walter Farley, dans la bibliothèque verte, qui m'a fait rêvé pendant des années, que j'ai dû lire et relire des centaines de fois. Black, Flamme et Alec font également partie de mes amours équins =)

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog