2012-03-21T12:14:00+01:00

At the end of the road...

Publié par Fraise

Mise en condition...

 

 

 

 

 

 

Le froid mordant te saisit , violemment, cruellement. Tu frissonnes, tu te crispes. Résiste, ça va passer.

 

1947464667 small 1

 

Un pas après l'autre, tu marches vers le Nord. Paysage désolé, tout est gris, désert, et ce vent qui souffle sans cesse, passant à travers toi comme si tu n'avais pas de consistance. Un pas après l'autre, tu suis le chemin. Tu fixes tes pieds, tu rentres le cou dans tes épaules, tu ne regardes même pas où tu vas. Tu sais juste que tu dois marcher, encore et encore, sans t'arrêter. T'arrêter, ce serait baisser les bras, te renier, mourir. Un pas après l'autre, tu essaies de garder le rythme. Petit à petit, tu prends conscience de ton corps, de tes muscles qui se contractent, de tes pieds en contact avec la terre, de l'air qui entre et sort de tes poumons. Tu commences à entendre. Tu commences à écouter.

Tu relèves la tête, et tes yeux balaient le paysage. Pas si désert que ça, tu ne t'en étais même pas aperçu. Ici ou là, des arbustes, quelques fleurs sauvages, un coquelicot. Le chant d'un oiseau, discret, lointain. Le souffle du vent te murmure des paroles que tu ne comprends pas. Une odeur de feu de bois, de foyer, qui te réconforte un peu, tout en te rappelant que tu es un déraciné. Les pierres du chemin roulent sous tes pas, ajoutant leur partition à la mélodie qui est en train de naître. Le froid te paraît moins mordant, et la marche plus aisée.

 

Des arbres font leur apparition, verts et touffus, une bouffée d'espoir au milieu du sable gris. Et soudain, un rayon de soleil perce la brume, te frappe en plein visage. Lève la tête, ferme les yeux, et arrête-toi un moment pour savourer. La chaleur de cette petite lueur te réchauffe l'âme et le coeur, te redonne l'énergie dont tu manquais. Ta coquille se fendille, ta poitrine s'ouvre à nouveau au monde extérieur. Tu as envie de découvrir ce qui se cache derrière ce tournant, alors tu reprends ta marche d'un pas plus joyeux et confiant.

 

fond-ecran-chemin-de-fleurs.jpg

 

Au début, tu ne remarques rien. Mais tu entends peu à peu des pas, près de toi, juste à côté. Tourne la tête : tu as des compagnons de voyage. Ils te sourient, te tapent sur l'épaule, te prennent par le bras. Tu n'es plus seul, en fait tu ne l'as jamais été. Tu avais juste oublié leur présence. Leur amitié rend ses couleurs au paysage, te voilà au milieu de prés verdoyants aux fleurs multicolores et parfumées. Une myriade d'hirondelles virevoltent dans le ciel devenu bleu et blanc, des gazouillis d'oiseaux et le chant des cigales accompagnent la musique de tes souliers. Le chemin, fait de sable blanc, descend en pente douce vers la mer, où flottent quelques voiles blanches.

 

Une bouffée de chaleur, d'espoir et de bonheur t'envahit, gonfle ta cage thoracique. Tu te redresses, tu marches droit et fier, tes pieds dansent à chaque pas. A un détour du chemin, tu tombes nez à nez avec quelqu'un, qui te regarde avec confiance et amour. Tu t'arrêtes. Face à face, vous restez un moment immobiles. Puis le même sourire se dessine peu à peu sur vos deux visages identiques. Tu l'as reconnu, tu t'es retrouvé. Alors tu passes les bras autour de son cou, dans une embrassade intense et fabuleuse, et tu te fonds en toi-même pour ne plus faire qu'un. Te voilà enfin complet, te voilà enfin prêt à mériter ce que tu désires si fort. Tes amis t'entourent, leurs gestes chaleureux t'encouragent.

 

Une main saisit la tienne. Des doigts s'entrelacent aux tiens. Tu n'as pas besoin de la regarder, tu sais qui elle est, tu sais qu'elle est là. Et vous reprenez la marche, côte à côte, le rythme de vos pas parfaitement accordés, le regard fixé sur l'horizon bleu qui disparaît derrière l'écume immaculée.

 

At the end of the road you'll find what you've been longing for.

 

Chemin

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog