2013-02-14T20:40:00+01:00

Apologie de la Saint Valentin

Publié par Fraise

http://media.meltyfood.fr/article-1290720-ajust_610/saint-valentin-a-la-maison-ou-au-restaurant.jpgJe suis intimement persuadée que nous manquons cruellement de rites de passage, ou d'occasions de célébration. La fête ou la cérémonie, en ce qu'elle a de symbolique, me paraît très importante : elle joue un rôle social ("je me mets en scène devant mes semblables, ce qui me permet de me positionner parmi eux"), mais aussi personnel (le sentiment d'accomplissement bien connu des jeunes bacheliers, et qui s'accompagne d'un "bon... et maintenant ?"). C'est pourquoi je suis, par exemple, pour le mariage (et pour tous aussi ^^)

 

Malheureusement, les sociétés commerciales se sont emparées de quasiment toutes les fêtes et de tout ce qui faisait office de rite de passage (hormis peut-être les seuls qui nous restent, le mariage, et les funérailles... Et encore, on a constaté des cas de mariages "sponsorisés"... A quand le 4x3 au cimetière ?).

 

Ce qui provoque la fameuse réflexion "Nan mais la Saint Valentin/Fête des mères/Fête des pères/Pâques/Halloween/Noël, c'est juste une fête commerciale..."

 

Certes. 

Mais, outre le fait que toutes ces fêtes ont une histoire dans notre culture, est-ce que nous ne pouvons pas nous saisir de cette fête commerciale, pour nous la ré-approprier ? Est-ce que toute occasion n'est pas bonne pour mettre un peu de magie dans nos vies, et pour dire à ceux qui nous entourent qu'on les aime ?

 

Au quotidien, on ne pense jamais assez à le dire, à le prouver, parce que le boulot, l'argent, les enfants, les rendez-vous à droite, à gauche... Alors, avoir quelques dates dans l'année (en moyenne une tous les deux mois, si on ajoute l'anniversaire) qui nous permettent de le dire d'une façon exceptionnelle et originale, est-ce que ce n'est pas, finalement une bonne chose ? Si c'est vécu, non comme une contrainte ou une obligation, mais comme une opportunité d'enchanter davantage le quotidien, ne serait-ce que pour une soirée, je pense que ça  peut contribuer à la longévité de l'amour. 

 

Alors voilà. Moi, j'aime Noël, la Saint Valentin, Pâques, Halloween (même si c'est pas tellement une fête "de chez nous"), et toutes les autres occasions qu'on a de s'offrir des petits cadeaux, ou d'avoir des attentions exceptionnelles. Sans que cela nous dispense des attentions quotidiennes, bien évidemment. Rien de pire que l'attitude qui consisterait à dire "j'offre des fleurs à la Saint Valentin, et le reste de l'année je me comporte comme un connard/une connasse". 

 

Un bonus, en somme. 

 

En complément, je vous recommande cet article, qui évoque un autre aspect de la dimension "sociale" de ces fêtes : la pression. 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog