2012-06-18T01:24:00+02:00

9

Publié par Fraise

562083_4063723068513_360958180_n.jpg

Tu le sais peut-être, ou peut-être pas, mais je déménage très bientôt. Alors en ce moment, mes soirées dans mon appart se déroulent grosso modo comme ça...

 

22h04 : Je suis au téléphone avec ma grand-mère. Machinalement, je me mets à faire des cartons. 

 

22h05 : Merde, j'ai mis quoi déjà dans celui-là ?

22h06 : J'ai rouvert le carton que je venais de fermer. OK, c'était mes épices. Suffisait de renifler. 

 

22h30 : Bon, ce truc, je ne l'ai jamais utilisé depuis que je l'ai acheté. Mais je ne désespère pas de m'en servir un jour. Allez, je l'embarque. 

 

22h31 : Sans déconner, pourquoi un jour j'ai eu l'idée d'acheter une cuillère à melon ? 

22h32 : Sans déconner, pourquoi un jour j'ai eu l'idée d'acheter un rouleau à sushis ? 

22h33 : Sans déconner, pourquoi un jour j'ai eu l'idée d'acheter un épluche-oignons ? 

22h34 : Je réalise que je suis probablement une acheteuse compulsive. Je ne me souviens pas d'avoir acheté la moitié des choses que je possède. Et après je m'étonne d'avoir été régulièrement dans le rouge à la fin du mois. Consternant. 

22h40 : Bon, un autre carton de bouclé ! J'aime bien le bruit du scotch. Et faire des petits dessins sur les cartons. 

 

22h56 : Je suis face à un cruel dilemme. Vais-je ou non emmener ma poche à douille ? 

22h57 : D'un côté, je m'en suis jamais servi. 

22h58 : Oui, mais s'il me venait une envie subite de décorer une tarte au citron meringuée ?

22h59 : Bon, je la laisse. Je continuerai à faire des tartes au citron meringuées toute vilaines. Ca change pas le goût. Ou alors, on me ment depuis toutes ces années. 

 

23h11 : Je crois que mon cerveau sature. Je sais plus ce que je dois prendre ou pas. 

23h12 : Je pense que j'ai eu un petit black out, qui m'a poussée à mettre mon pinceau de cuisine dans le carton. D'un autre côté, je m'en sers un peu plus que de la poche à douille. Allez, je le garde, en plus il est joli, il est orange fluo. 

 

23h32 : Petite pause sur le pc. Je regarde autour de moi. On dirait qu'un ouragan est passé dans la pièce. C'est le bordel, et crade en plus. M'en fous, je m'en vais bientôt. 

23h33 : Je réalise que si je veux partir bientôt, faut que l'appart soit loué par quelqu'un d'autre. Je devrais peut-être le rendre présentable...

23h34 : De toutes façons, ils vont pas venir visiter là maintenant. Pour la peine, je fais un gros tas de "trucs à jeter" au milieu de la pièce. 

 

23h45 : Je raccroche avec ma grand-mère, après une discussion de 3h, soit une durée à peu près normale pour nous. Je me mets un peu de musique pour me motiver. 

23h46 : Remuer des fesses en faisant des cartons, c'est un des trucs les plus sympas que je connaisse. 

 

00h40 : Et là, c'est le drame. Plus de cartons. 

00h41 : Bon, partons en quête d'un substitut de cartons. Cabas, cagettes, caisses. Ça fera l'affaire. 

00h42 : Sérieusement, qu'est-ce qu'on peut entasser comme merdes pendant des années... Si je m'écoutais, je jetterais tout. 

00h43 : Oh non, pas mon zesteur de citrons, c'est mes parents qui me l'ont ramené de je-sais-plus-où ! 

00h44 : Oh non, pas mon collier de fleurs hawaïen, c'est un souvenir de l'EVJF de Flo !

00h45 : Oh non, pas... Sérieux, meuf, tu vas jeter à un moment donné ou bien ? 

00h46 : J'entame un nouveau sac poubelle. Dans la douleur. 

 

01h11 : Bon, je pense que je vais me faire des noeuds au cerveau à force de tenter d'anticiper l'imprévisible. Et puis, c'est pas la mort si t'oublies un truc. Rien n'est indispensable. 

01h12 : Merde, j'ai pas mis l'Heptaméron, dans mes cartons de bouquins. Ni le Quart-Livre. Ni Aurélien.... OK, faut que je refasse un mini-carton de bouquins. 

01h13 : Bon, ce peigne à grosses dents spécial cheveux bouclés, tu comptes t'en servir un jour au lieu de le traîner de déménagement en déménagement ? Non parce que, au cas où t'aurais pas remarqué, et malgré toutes tes tentatives, tes prières et tes supplications, t'as PAS les cheveux bouclés. 

01h14 : Quand même ça va me faire bizarre de plus le voir ce peigne. Quelque part il va me manquer. Bah, je ferais mon deuil, ça ira mieux dans quelques temps. 

 

01h35 : Sors ton ruban de couturière, pour mesurer les meubles. 

01h36 : Flûte, la bibliothèque est plus large que ce que je pensais. Et pour la machine à laver,  c'est bel et bien mort. 

01h37 : Au moins, le bureau rentre, lui. C'est déjà ça. 

01h38 : Et si je le ponçais, le bureau ? 

01h39 : Je m'arrête, la main déjà posée sur le papier de verre... Il est 1h40 du matin. Tu crois vraiment que c'est le moment de poncer ton bureau, là ?

01h41 : Et si j'allais me coucher ? 

 

02h11 : Presque fini le carton de vaisselle. Faudrait juste que je la fasse, la vaisselle. Pour mettre la 4ème assiette de mon ensemble chinois avec les autres, dans le carton. 

02h13 : Je stresse. Et si j'oubliais un truc capital ? Comme... Je sais pas moi... Mes gélules de radis noir que je n'ai pas touchées depuis des mois mais qu'il faudrait que je prenne donc que je laisse sur mon bureau pour y penser ?

 

02h31 : On s'en fout. Le seul truc qu'il faut être sûre de ne pas oublier, c'est ta joie. La joie intense que tu ressens, là, à l'idée de déballer tout ça à quatre mains dans ton nouveau chez toi. Le reste, ça n'a aucune importance. Va te coucher, avec ton sourire d'imbécile heureuse. Tu finiras demain. Fais de beaux rêves...

 

 

 

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog